Archive | juillet, 2011

Isle of tune c’est l’Ibiza du net !!!

26 Juil

Bon ok, j’aurais pu parler du court métrage que je viens de tourner en 36 heures d’affiliée (oui ça fait long sans dormir…) et de nuit mais…j’ai pas pris de photos, et raconter une soirée de beuverie folklorique ça fait trop cliché et c’est chiant à lire… Je vous reparlerais de « Pause bouchon » en temps et en heure !

Au jour d’hui je viens briser mon silence pour vous parler de Isle of tune, un (lointain) SimCity like musicale où le but est de créer votre ville (Daft Punk). La musique sera jour par vos 3 voitures, un son sera joué lorsque qu’une d’entre elle passera près d’une maison, d’un lampadaire, un arbre ou un buisson (Wall). Et on le sait tous, un ensemble de sons ca fait du bruit et du bruit organisé découle de la musique. (What is love) ^^
Bon il y avait aussi Beat it mais on va pas tous les faire hein…
C’est assez intéressant comme concept (même si le tempo est non-réglable) et assez compliqué, alors à tous les architectes (mélomanes) en herbe, libre court à votre imagination 😉

De la musique et du jeu vidéo.

13 Juil

Bonjour à tous,
ça fait un p’tit bout de temps que l’idée me trottait dans la tête et hui, j’ai décidé de la concrétiser.
je ne vous ferais pas une longue éloge de la musique dans les jeux vidéo, juste un bon résumé ponctué de fichier à écouter 🙂

Pour une étude plus poussée je vous laisse aux portes de Wikipédia en anglais.

La musique de jeu était, comme le cinéma avant lui, d’abord utilisé pour apporter une ambiance au jeu. Pourtant dans Pong il n’y avait que du Sound design. Une bonne musique de jeux est une musique qui peut tourner des heures sans que le joueur ne puisse se lasser à l’écoute. Chaque musique doit représenter un univers (dans le meilleur des cas) et évolue avec la partie( hum…). A mort les boucles de 3s de Cyber Shinobi !!!

Mais la comparaison entre un film est un jeu vidéo n’est pas possible. Le joueur peut, dans certain cas précis, se passer de musique sans en ressentir une gêne quelconque (principalement sur les supports portables). Même si c’est parfois passer à côté de quelque chose de grandiose.
Je m’explique. Ca peut dérouter mais, quand je joue à la DS, je mets rarement le son (j’écoute plus la musique de mon iPod). C’est une habitude que j’ai prise et je me porte toujours très bien ^^. Je commence de plus en plus à brancher un casque pour jouer quand même :p
Quand aux consoles de salon (et a fortiori sur PC), IMPOSSIBLE de jouer sans le son :D, ne serait ce que pour citer la diversité des radios dans les GTA! Ma préféré reste K-DST.

Vidéo de « Running Down A Dream  » par Tom Petty and the Heartbreakers.

La musique de jeux c’est bien, c’est même très bien car de plus en plus de musique de jeux vidéo sont des œuvres musicales, et ca c’est cool.
Oui, mais hors gros titre, la musique de jeu n’est pas si bien payer que ça. La question se pose souvent en fin de parcours quand l’argent est déjà partit en fumé dans les rachats de licences ou la promotion.
Mais de bons jeux, d’énormes jeux composés par de grands compositeurs sont sortis et ont quand même fait volé en éclats l’idée que la musique n’était qu’un art mineur dans le jeu vidéo. Comment ne pas évoqué REZ de Tetsuya Mizuguchi, le jeu musicale par excellence qui, lors de sa sortit, à fait un flop pour devenir, plus tard, la références à prix d’or. Jeu où la musique évolue en temps réel, le joueur devenant ainsi arrangeur de la musique en au fur et à mesure de sa partie.
Pour ma pomme, mon compositeur préféré de jeux vidéo reste HIP Tanaka, Game designer et compositeur. Dr.Mario, Metroid, Kid Icarus, Donkey Kong, Super Mario Land c’est lui. Et là vous avez les musiques qui vous reviennent et vous vous dites que ce mec est grand.
Le jeu qui, à mon goût de mec nostalgique des vieux jeux, a la meilleur musique qui colle aussi bien aux décors du jeu qu’à l’ambiance, c’est sans nul doute (l’aire de rien) la musique de ToeJam & Earl sortit sur Megadrive/Genesis en 91, dont j’ai eu la chance de trouver l’intégralité de la banque de son récemment. Alors bon, je n’ai pas vraiment un avis objectif, c’est mon jeu préféré de par son ambiance barrée et sa musique funky.

Mention spécial à la musique d’ascenseur du jeu.

Mais comment parler de musique dans le jeu vidéo sans évoqué la…Chiptune 😀
La chiptune n’est en faite que la musique (« tune ») généré par la puce audio (« chip ») en temps réel, se qui lui donne son Son si particulié (due aux capacités limitées de ces puces cheap) et si recherché par certains. La Yamaha YM2612 de la Megadrive pour l’exemple du dessus, et la plus connu le SID de le Commodore 64 qui permettait déjà en son temps de composer avec ces sons cheaps.
Et pour boucler la boucle, certains groupes et artistes sont même appelés à faire la bande son d’un jeu…en chiptune !!!


Voilà tout le monde, c’est fini pour hui. 🙂

Japan Expo laisse des traces de pneus… (pas drole, je sais.)

7 Juil

Le mixage résumé par Audiofanzine.

7 Juil

Le mixage n’est pas seulement un art. C’est l’étape cruciale qui transforme une collection de pistes en un ensemble musical cohérent. Un bon mixage met en valeur toutes les qualités de votre musique : il accentue les éléments les plus importants, apporte un peu d’inattendu pour accrocher l’auditeur et sonne bien quel que soit le système d’écoute, qu’il s’agisse d’un transistor ou d’un ensemble audiophile.

Savoir mixer c’est comme savoir jouer d’un instrument, il faut faut pas savoir le faire mais le maitriser ! Le mixage, c’est pas que tourner des boutons 🙂

c’est un peu comme si un chevalier (vous) deviez affronter environs 12 fois un dragon différent pour un seul château (l’album) ^^