33 tours et puis revient. Qui?

18 Mar

Début des années 80, la déferlante progressive et inexorable du CD semble enterrer définitivement le vinyle…30ans plus tard, à l’heure du virtuel et du numérique, les galettes noires font toujours partie de notre univers musical !

c’est sur ces belles paroles que je vais continuer la série d’articles (2/3 je crois bien) à propos du microsillon 😀

Ce sont d’abord les DJs et les amateurs d’éléctro, de soul, de funk et de rap qui firent de la résistance. Assez rapidement pour se démarquer, il était de bon ton de sortit un EP format vinyle. Les « Baby Rockers » les ont rapidement suivis et avec eux les amateur de rock, ravis de retrouver le bel objet […] Les foires aux disques ne sont alors plus hantées par les collectionneurs, mais par les amoureux du son, du visuel du grand format, toutes générations confondues.

Il faut être délicat avec sa platine, l’entretenir, il faut passer un chiffon avant l’écoute et tenir ses doigts éloignés des sillons: écouter un disque devient un acte volontaire. Un léger craquement intervenant parfois après plusieurs écoutes est un gage d’authenticité au regard des productions aseptisées d’aujourd’hui, presque trop propres…
Un vinyle ne se glisse pas dans une poche comme un MP3, on le porte, sous le bras. On est soudain fière de le montrer.

Pour ma part j’ai acheter le Black Album de Metallica et un 45ts de Serge Gainsbourg, la BO du film le Pacha: Requiem pour un con 🙂

2011, l’année où on a retourner le vinyle pour écouter la 2éme face de son histoire.

er

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s