Ceative Commons, une alternative à la SACEM.

17 Mar

iPod branché, enceintes (de monitoring) allumées, console de mix à fond….on est prêt pour causer Business avec deux grands C.

Mais qu’est ce que le CC? Le Creative Common est une alternative gratuite à la protection d’œuvres sans être obligé d’utiliser les droits de propriété intellectuelle du pays originaire pouvant être jugés trop restrictifs par certains (comme moi). C’est une organisation internationale à but non lucratif. Il existe 6 différentes licences CC qui, selon leur choix, peuvent seulement restreindre à quelques droits basiques voir juste le droit d’avoir son nom indiqué (obligatoire quoi qu’il arrive). On peut interdire ou pas la commercialisation, la modification, ..

Dès leurs apparitions au XVIIIe siècle, copyright et droit d’auteur ont été sujet à de vives critiques, qui n’ont cessé de s’intensifier avec le développement des technologies facilitant la copie et le partage d’informations.
Certaines personnes voient les licences libres, dont certaines licences Creative Commons, comme un moyen d’abolir ces notions de propriété intellectuelle en les retournant contre elles-mêmes.

Les 6 licences sont faites à partir de 4 pôles (dans l’ordre de l’image ; cliquez dessus pour afficher la page):

  • Attribution: signature de l’auteur initial (pôle de base obligatoire): devoir de citer le titulaire des droits (sigle: BY) le logo peut parfois représenter un bonhomme.
  • No derivative works: impossibilité d’intégrer tout ou une partie dans une œuvre composite (donc pas d’échantillonnage/sampling) (sigle: ND) interdit le remix.
  • Share alike: partage à l’identique, avec obligation de rediffuser selon la même licence ou une licence similaire (version ultérieure ou localisée) (sigle: SA)rediffusion sous CC
  • Non Commercial: interdiction de tirer un profit commercial de l’œuvre (sigle: NC) même avec l’autorisation de l’auteur

Et la combinaison de ces pôles nous fait les 6 licences:

  • CC BY: libre d’utilisation (à la condition de l’attribuer à son l’auteur en citant son nom).
  • CC BY-ND: libre d’utilisation (…) mais interdiction de la modifier.
  • CC BY-NC-ND: libre d’utilisation (…) mais interdiction de la modifier et d’en tirer profit.
  • CC BY-NC: libre d’utilisation (…) mais interdiction d’en tirer profit.
  • CC BY-NC-SA: libre d’utilisation (…) mais interdiction d’en tirer profit et obligation d’utilisé la même licence.
  • CC BY-SA: libre d’utilisation (…) mais obligation d’utilisé la même licence.

L’objectif du Creative Commons est d’encourager de manière simple et licite la circulation des œuvres, l’échange et la créativité. Il s’adresse ainsi aux auteurs qui préfèrent partager leur travail et enrichir le patrimoine commun (les Commons) de la culture et de l’information accessible librement (ce que je pense être l’avenir), l’œuvre peut ainsi évoluer tout au long de sa diffusion. Le CC est gratuit, si la musique doit être vendue alors il faut s’orienter vers le système général du droit d’auteur et non les licences Creative Commons. Toute personne qui a créé une œuvre (texte, musique, vidéo, site Web, photographie, etc.) et qui a la capacité de signer un contrat portant sur cette œuvre peut utiliser l’un des contrats CC. A contrario il n’est pas possible d’utiliser un contrat CC pour une œuvre sur laquelle on ne dispose pas de l’ensemble des droits.

Vous êtes convaincu!? Alors placez votre œuvre sous licence.
Attention toute fois de bien noter qu’une œuvre inscrite à la SACEM (par exemple) ne peut pas changer de licence pour une CC (et inversement).

Publicités

Une Réponse to “Ceative Commons, une alternative à la SACEM.”

Trackbacks/Pingbacks

  1. La SACEM et CC ont signé un essai. « It's A Flying GonZo !! - 2012/02/10

    […] . Ça commençais si bien… Alors bonne nouvelle non? mouai… Ceci est un essai de 18 mois (1er janvier 2012 au 30 juin 2013). Le membre pourrait choisir parmi 3 choix de licences: BY-NC (interdiction d’en tirer profit) BY-NC-SA (interdiction d’en tirer profit et obligation d’utilisé la même licence) et BY-NC-ND (interdiction de la modifier et d’en tirer profit). Je vous laisse consulter l’article à propos de. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s